Gels douche sans savon, meilleurs pour la peau ???

Depuis un moment, le passage au rayon hygiène/beauté des supermarchés a tendance à m’irriter. Une ribambelle de gels douches conventionnels sont exposés avec les arguments marketing qu’on a l’habitude de voir pour démontrer le côté « sain » du produit : hypoallergénique, dermatologique, sans paraben, sans alcool, pH neutre…

Depuis quelque temps une nouvelle mention a fait son apparition sur les emballages de certains gels douche : certifiés sans savon ! Et là, je m’étrangle : mon dieu, mon savon serait donc nocif ???!!!

Et c’est là que le problème se pose. En utilisant cette mention, ces marques essayent de donner une image négative du savon, comme si cela représentait un danger pour la santé. C’est clairement une tentative de manipulation du consommateur. En martelant sans cesse ce nouvel argument “sans savon”, les marques de gel douche concernées espèrent sans doute que le consommateur associe le savon à un ingrédient potentiellement dangereux pour sa peau.

C’est d’autant plus risible que par définition un gel douche n’est pas un savon, et vice-versa, puisque ce sont deux procédés de fabrication complètement différents. En résumé, le gel douche est une base lavante fabriquée à partir de tensioactifs (plus ou moins agressifs) auxquels on ajoute de l’eau. Le savon est issu d’une réaction chimique appelée saponification, entre un corps gras et une base alcaline, comme la soude ou la potasse. Donc de base, il n’y a pas de savon dans le gel douche, et pas de gel douche dans le savon. CQFD.

Alors ne vous faîtes pas avoir par ces tentatives de brainwashing ! Et concentrez-vous sur la composition réelle de ces gels douche “sans savon”.

Composition des gels douche sans savon, Oups...

J’ai donc décidé de faire ma curieuse. Après avoir examiné d’un peu plus près leur composition, on peut voir qu’effectivement il n’y pas de savon, mais ils contiennent entre autres :

  • Du BUTYLPHENYL METHYLPROPIONAL : Allergène et perturbateur endocrinien, le CSST Européen n’a pas pu se prononcer sur la totale sécurité de cet ingrédient dont la génotoxicité reste possible.

  • Du SODIUM LAURETH SULFATE : Tensioactif sulfatique ionique fort issu d’une réaction synthétique, pouvoir détergent très agressif pour la peau.

  • Du PPG-5-CETETH-20 et du PEG-60 HYDROGENATED CASTOR OIL : Matières premières oxydées très irritantes et qui rendent la peau plus perméable à d’autres substances toxiques.

  • Du LAURETH-2 : Tensioactif détergent, émulsifiant obtenu par ethoxylation, peut contenir des impuretés toxiques d’oxyde d’éthylène.

  • Du POLYQUATERNIUM-7 : substitut des silicones, irritant et non biodégradable.

Ca fait rêver, non ?......Non, vous avez raison.



Comparatif gel douche sans savon conventionnel / savon à froid artisanal, sans commentaire ...

Alors oui, je plaide coupable : dans les savons Lulu & Guite, il y a du savon ! Il n’y a surtout que des produits naturels spécialement pensés pour le bien-être et la santé de la peau des utilisateurs et le respect de l’environnement.

Un petit tour sur INCI BEAUTY (application d’analyse de la composition des produits cosmétiques) vaut mieux que de grands discours, et le résultat est sans appel :

     

                                          HxB7RwVkgF0U7fnYM0Na7mHoz78nV5oe8-tvKfiZDXJ7ew9jvpHxYE576WcGE4zcnVSJ_8ZRws3OfrGG

Preuve en est que ce n’est pas du savon qu’il faut avoir peur, mais plutôt des autres composants de ces gels douche.



Composition des savons à froid...

Les savons naturels fabriqués artisanalement par saponification à froid, tels que les savons Lulu & Guite, contiennent majoritairement du savon, issu de la saponification d’huiles végétales telles que le beurre de karité, l’huile de coco, l’huile d’olive… Les savons surgras Lulu & Guite sont de plus fabriqués sans huile de palme ni graisses animales. Ils contiennent également de la glycérine végétale (5 à 8%), naturellement créée par la saponification, qui est hydratante et émolliente, et du surgras (6 à 10%), c’est à dire un petit excédent d’huile végétale non saponifiée, qui va nourrir et protéger votre peau et respecter son film hydrolipidique.

Ils sont donc extra-doux pour votre peau, que vous ayez la peau très sèche ou la peau normale, la peau mixte ou la peau grasse, ou même la peau atopique. Dans tous les cas,vous pouvez trouver un savon qui convient à votre type de peau. Et c’est un produit multi-fonctions, vous pouvez vous laver aussi bien le visage que le corps, et même les cheveux !

Et voilà, il n’en faut pas plus pour fabriquer un soin lavant, hydratant et nourrissant, adapté à toutes les peaux, même les plus sensibles et sans composants dangereux pour la santé ou pour l’environnement. Pas besoin de 30 ingrédients mystérieux pour se laver…



VERDICT : Attention au brainwashing de l’industrie cosmétique ! Le savon est sain pour la peau, et pour l’environnement

Alors soyez vigilants, renseignez-vous sur la composition des produits d’hygiène ou de soin de la peau que vous utilisez et ne vous laissez pas avoir par les tentatives mesquines des géants de l’industrie cosmétique pour vous laver le cerveau et vous faire croire que le savon est mauvais pour la peau.

Pour conclure, ce que j’ai envie de vous dire, c’est VIVE LE SAVON !! Et vive toutes les petites savonneries à froid artisanales, qui, jour après jour, ont à coeur de vous proposer des produits sains pour votre peau et pour la planète.

Alors, à votre avis, quel produit est-il préférable d’utiliser : un savon ou un gel douche sans savon ? Qu’en pensez-vous ? J’ai hâte de lire vos commentaires.

Partagez si vous aussi, vous pensez que l'industrie cosmétique conventionnelle se moque de nous...